Qualité des images

Un grand nombres d'images : archives notariales et certains registres encore en mairie, chargées dans VISAGE souffrent d'un manque évident de clarté et parfois sont trop petites (l'utilisation d'une fonction 'zoom' pour les plus réduites amène une 'pixellisation' dégradante)

La photographie de documents d'archives vieillis sort du cadre de la photographie généraliste et échappe aux automatismes des APN trop intelligents. Quelques règles simples à mettre en œuvre lors de la prise de vue permettraient d'améliorer grandement la lisibilité. Il me semble que l'auteur de l'archive 32046_02 (Bernède) les maîtrise parfaitement (compliments!) La lisibilité est excellente et la taille d'image (2 Mp environ) convient très bien. De plus la réalisation en mode N&B (la couleur n'apporte rien dans ce genre de document) permet de réduire un peu le poids de l'image .

Les bénévoles, dont je salue le zèle et la bonne volonté, pourraient ils profiter du savoir faire de la personne précitée de manière à harmoniser et améliorer le fruit de leur chasse ?

Qualité images

Bonjour,

 

Si votre APN peut fournir une image de 3456 x 2304 (8Mo) et si vos image font 4 à 5 Mo c'est que l'ami (?) Jpeg est passé par la. Si vous utilisiez un format non destructif (Tiff) le poids de votre image devrait être de 24 Mo environ. Ceci dit je ne pense pas qu'un travail de modification de contraste, teinte, luminosité etc. affecte la taille du fichier, cela ne touche que la valeur numérique des pixels concernés, mais l'ami (?) Jpeg est toujours la quand vous réenregistrez votre image et tasse encore un peu. Cela n'est pas très grave si l'on n'adopte pas des taux de compression faramineux.(je pense aux gens tous fiers de leurs 12 à 15 Mpx et qui enregistrent des images de 2 Mpx en perdant 10 Mpx d'informations (qu'ils ont payé!)

Ceci dit le 'resizing' (léger) me paraît aussi intéressant.

 

Je prêche l'utilisation du NB car même si après compression on ne gagne que quelques dizaines voire une centaine de Ko, sur des dizaines voire des centaines de milliers d'images cela devient intéressant. Les AD qui mettent en ligne le font généralement en NB.

 

J'ai regardé votre archive 32145_02, honnêtement c'est très nettement mieux (*) que beaucoup d'autres en termes de netteté et de clarté, et il est évident que la couleur retraduit bien le charme des vieux grimoires, mais entre les sentiments et la raison (couleur ou N&B) il y un choix a faire et je ne veux pas amorcer ce débat.

 

Les traitements post opératoires : ils sont concevables pour une petite production mais je crois qu'il est illusoire d'envisager un traitement de masse automatisé même sur des images de documents dans un état acceptable. Il vaut mieux une image au meilleur de sa forme dès la prise de vue, pour ménager les yeux de tous en général et en particulier, ceux des contributeurs qui doivent décrypter certaines images pour l'indexation. C'est la ou je voulais en venir.

 

(*) J'en ai regardé l'histogramme : il y a un légère manque en hautes lumières (elle aurait pu être légèrement surexposée) mais en ramenant le point blanc maxi (255) au pied droit de la courbe on gagne un peu plus en clarté, elle devient très belle. Si toutes étaient comme ça !

 

Reste la question qui tue : La possibilité d'intégrer dans le logiciel VISAGE, un module du genre 'Luminosité/Contraste' comme le proposent certaines AD qui permettrait de rattraper en partie les carences de certaines images.

Idem pour la possibilité d'obtenir une copie 'photo' de l'acte affiché (autre qu'une copie écran partielle parfois) pour l'intégrer dans un dossier 'papier' personnel. Certaines AD proposent ce service.

 

 

Re: Nous sommes...

Merci pour tous ces détails techniques lors de la prise de vue.

Je voudrais rajouter un point : un petit traitement, type réglage contraste-luminosité, effectué par un logiciel de traitement de photos comme Photoshop ou Paint Shop Pro, permet en général de comprimer la taille du fichier jpg d'un facteur important. Pour ma part, mes clichés originaux font aux alentours de 4 à 5 Mo pour une résolution de 3456 x 2304 pixels , mais après traitement ils sont ramenés à 1,7-2,3 Mo. Lorsqu'ils dépassent la limite de 2 Mo, une petite réduction de cette résolution permet de les faire rentrer dans le cadre ; un facteur de réduction de 95% est suffisant, cela ramène la résolution à 3283 x 2189 pixels et on ne constate pas de différence dans la visualisation.

Remarque : je ne constate pas de différence significative entre photo couleur et photo en nuances de gris en ce qui concerne le "poids" des clichés, aussi lorsque les conditions de lumière le permettent je préfère la couleur (ex : 32145_02).

Il y a un autre problème contre lequel on ne peut hélas pas agir : la qualité de l'original ! Certaines pages sont très peu lisibles, soit par "transparence" ou à cause d'une encre extrêmement pâle, et là je n'ai pas de solution...

Bonjour,   Nous sommes

Bonjour,

 

Nous sommes d'accord sur un point, a savoir qu'une image de 2 Mpx convient très bien pour un écran d'ordinateur standard.

Les APN actuels offrent des possibilités très supérieures même pour du matériel 'généraliste' (c'est un pb de marketing) mais l'on peut réduire la résolution de manière à limiter la taille de l'image (vue dans l'écran de visée) aux 2 Mpx qui conviendraient à VISAGE. C'est un problème de paramétrage de l'APN, il suffit ensuite de se tenir à la distance convenable pour remplir l'écran.

Reste le problème inverse : la tentation de réaliser des vignettes de quelques centaines de kOctets pour en mettre un maximum dans la carte mémoire en privilégiant la productivité au détriment de la qualité. C'est un choix.

 

Concernant la clarté de l'image : L'éclairage des locaux, le flash étant prohibé, même s'il est inférieur aux normes actuelles (500 lux pour une salle de lbibliothèque et même 400 Lux pour une salle d'A.D.) permet une prise de vue correcte à condition toujours, de paramétrer l'APN avec une priorité vitesse minimale pour les problèmes de 'bougé' , une correction de surexposition (+1 a 2 Il ou EV) suivant la coloration du fond pour obtenir une image claire, et un réglage de sensibilité en conséquence. Tous les appareils récents le permettent. Personnellement j'utilise un appareil mis sur le marché il y 14 ans avec 4 Mpx et 800 ISO maxi, il est presque médiéval (a l'aune du numérique) et je m'en sort très bien au 1/60 et 800 ISO avec 250 Lux (environ 3 m d'une fenêtre donnant sur un extérieur ombragé en fin d'A.M.)

 

Mais il faut sortir du mode d'utilisation 'généraliste' (et se faire la main en testant)

 

J'espère ne pas être trop oiseux, je ne suis pas diplômé de l'ENSP, mais un simple amateur en quête de résultats satisfaisants.

 

Cordialement,

 

J.L.Maignaut

 

 

 

 

Re: Qualité des images

Les photos de registres ne doivent pas dépasser 2 Mo pour pouvoir être importées dans VISAGe, ce qui peut sembler un seuil trop bas  pour les APN d'aujourd'hui. Il faut donc limiter leur résolution, mais pas trop si l'on veut pouvoir zoomer lors de la visualisation.

L'expérience montre qu'un cliché simple page à 1,2 ou 1,5 Mo est très convenable, mais la prise de vue est plus compliquée puisque chacune demande un cadrage spécifique et, de plus, il faudra traiter deux fois plus de clichés que dans le cas de la double page. La durée de numérisation d'un registre est donc très largement doublée, et cela peut refroidir le zèle d'un opérateur ne disposant pas de loisirs extensibles à volonté pendant les (parfois trop rares) heures d'ouverture des mairies.

Une petite remarque : la qualité des clichés dépend énormément de l'éclairage, or le flash est en général interdit (cela détériore les documents, parait-il ???), les prises de vues doivent donc être réalisées près d'une fenêtre ou d'une autre source de lumière artificielle. Si cela n'est pas possible, on devra augmenter les temps de pose ce qui exigera peut-être l'emploi d'un trépied et d'un déclancheur souple.