Blog du G.G.G.

Recent blog posts

Bonjour,

Sur cet acte 

BARRAN - Etat civil de 1813 à 1822
  Référence : 5 E 57 4
Naissances/Publication de mariages/Mariages/Décès      
vue 157/310

http://www.archives32.fr/archives_numerisees/portail/visionneuse/affich…

Ste MARIE Jean x BRANET Jeanne

je lis :.... sont comparus Jean Sainte Marie laboureur natif de l'ancoulie-propre; habitant de Barran....

Mais je n'arrive pas à situer l'ancoulie-propre en tant que commune ou lieu-dit.

Mauvaise transcription de ma part ?

Merci d'avance de la réponse

Yves ROQUES

On trouve dans le registre paroissial d'ARDIZAS, à la date du 16 Janvier 1760, un acte peu courant, celui de l'exhumation du corps de la veuve du Seigneur de cette paroisse, morte sept ans auparavant (E Sup 1730, cliché 71/73).

Dame Marie DELBOY, veuve a fû messire Jean Pierre DE COLOMÉS baron de LA REOLE et ARDIZAS, Secrétaire du roi, étant enterrée dans l'église d'ARDIZAS annexe de COLOGNE au diocese de LOMBES le vingt d'Avril mil sept cent cinquante trois, a été exumée et transportée a l'eglise de LA RIOLE diocèse de TOULOUSE le seize du mois de Janvier mil sept cent soixante en consequence de l'ordonnance de Monseigneur l'eveque de LOMBÉS du vingt huit fr (février) mil sept cens cinquante neuf, presents le Sieur Laurent DE GUILHEMPEY et Jea(n Pie)rre BEGUÉ marchants signés avec nous.

BEGUÉ     DÉGUILHEMPEY    CADOURS prêtre vic

Tiré du registre des BMS de la paroisse d'ARDIZAS (E 1730, cliché 25/73) cet acte de décès :

Toinette DASTARAC agée d'environ cent cinq années, est decedée munie des sacrements necessaires a salut, le zeize et a été enterrée le dix sept septembre mil sept cens quarante six, dans le cimetiere de cette paroisse presents François Labrenade et Jean Delibés non signez pour ne scavoir

Cadours, ptre vic

Et du même registre mais moins précis, cet autre acte (cliché 38/73) :

Jeanne AZAM aagée de cent ans ou environ deceda munie des sacremens le vingt huit et feut enterrée le vingt neuf du mois de maj mil sept cens cinquante dans l'eglise parroissialle d'ardizas presens Jean Begue et Joseph Nause brassiers non signez pour ne scavoir.

Cadours prêtre vic

Bonjour,

Je viens de lire sur un acte "née à Cieurac" Arrondissement d'Auch?

Introuvable.........

Connaissez-vous?

Ou puis-je trouver????

Merci

Carmen

Bonjour,

Je me permets de lancer un appel à la recherche puisque je me retrouve bloqué depuis un assez long moment, dans la recherche de mon ascendance directe.

En effet, mon arrière-arrière grand-père m’ayant transmis ses écrits par le biais de mon grand-père, il y figure ses propres recherches et ses hypothèses qui semblent avoir été corroborées par le responsable des archives de Monbrun de l’époque (fin 19ème), concernant deux « légendes » liées entre-elles : 1. Les Bajon seraient des hubereaux qui auraient perdu leurs terres et leur titre au profit des seigneurs de Monbrun, 2. Ces titres aurait été acquis de longue date lors de la première croisade, pendant laquelle un Bajon de Monbrun aurait servi dans les armées du comte de Toulouse et de l’Isle.

Bien que ces légendes n’ont pas un intérêt exceptionnel (aucune recherche de noblesse ou autre de ma part), la date présuposée de la perte des titres est au coeur de ma recherche : hiver 1709.

Mon plus ancien ancêtre connu s’appelle Jacques Bajon, il est décédé le 24 août 1772 à Monbrun et né à Monbrun entre 1693 et 1695, ce qui nous place en plein dans la période préssuposée de la perte.

Mon gros problème réside dans un fait bien marqué qui me pousse donc à lancer un appel à la recherche : Les archives départementales du Gers n’ont pu conservé les archives paroissiales de Monbrun que jusqu’en 1737.

Ainsi, je vous donne ici l’ensemble des informations dont je dispose, en espérant que vous puissiez m’apporter des informations supplémentaires et peut-être m’aider à trouver les identités des aieux de Jacques Bajon.

Jacques Bajon était marié à une certaine Claire Brocas (ou Broqua), je ne dispose ni de leur acte, ni de leur date de marriage. Ensemble, ils ont eu Bernard Bajon (mon aïeul), né le 6 novembre 1740 à Monbrun et décédé le 30 août 1795 à Monbrun. Bernard était marié (le 3 septembre 1774, à Bretx (31)) à Jeanne Marie Robert.

Voilà où j’en suis dans mon enquête qui n’avance plus du tout malgré mes recherches notamment auprès des archives départementales. Comment pourrais-je avancer davantage ? Avez-vous accès à des archives qui pourraient m’aider ? À des informations ?

Je vous remercie infiniement d’avance pour votre aide dans cette aventure qui me passionne grandement.

Bien à vous,

Theo Bajon

Bonjour,

Je recherche l'acte de naissance d'une personne dont il est inscrit sur un acte :

Natif de juillac hameau de Richelle

Connaissez vous?

Merci

Carmen

Bonjour,

Lorsque je me connecte, et que  par la suite je souhaite utiliser le  moteur de recherche "recherche un acte"

un message erreur "erreur de validation"

cela m'arrive très souvent avez vous le même problème?

 

De plus je ne trouve pas les registres sur visage de la  commune de Monclar (32150) 

 

Merci

Carmen

 

Bonjour,

Recherchant, grace à VISAGe yes,des actes sur Marciac, je me retouve bloqué entre le registre E 1894 BMS 1760/1775  et le registre E1893 BMS 1706/1738. La,  il y a un trou de 22 ans  surprise! Est ce un raté ou bien s'agit il de registres disparus?

Tous renseignements à ce sujet me permettrons d'ajuster mes recherches.wink

Cordialement

cramtadebud

Au hasard de mes recherches j'ai trouvé à Limoges le texte suivant dans le registre GG 76 de la paroisse St Maurice.

Le curé  l'a écrit  après quelques décès dus à « la contagion ».  Je l’ai retranscris en respectant l’orthographe et les abréviations faciles à comprendre (mre = maître, parre = paroisse).

Je n’ai pas trouvé de quelle maladie il pouvait s’agir. Mais ce devait être mortel puisqu’il a préféré partir pendant quatre mois et demi. Où ? je n’ai pas trouvé de commune Grandmont ; par contre il y a un lieu-dit de ce nom dans la commune de St Junien à l’ouest de Limoges et un autre dans la commune de St Sylvestre au nord.

Nota que le onzième juin à cause de la

contagion qui éstait tant dans ma maison

que dans toutes les circumvoisines je me retirai

à Grandmont dans ma maison paternelle et

laissay vicaire en ma place mre Noel Courtois

ptre de la parre lequel n’escrivit aucun baptesme

mortuaire ny mariage durant quatre mois et

demy qu’il feyt la fonction de vicaire.

Signe P. BAUTHUT curé de St Maurice.

                Novembre 1632

Nota que le pénultième Novembre 1632 après que

La contagion heust quasi cessé à Lymoges je m’en

Revins en mon église de St Maurice pour y

Exercer mes fonctions comme curé. Et de ce

reste du mois ni de tout celluy de Décembre

il n’y heust ni baptesme ni autre chose

laquelle méritat d’estre escripte.

Bonsoir,

dur, dur cette année de souscrire au dvd de dépouillements 2020 avant fin mars. Pas de bulletin à jour ni sur le site, ni dans la revue n° 109. Solution ?

Salutations et remerciements.

jj pontello - adh 315